Déroulé factuel

Grand raid des Cathares 2018

 

L'objectif est juste de vous délivrer les faits tels qu'ils se sont déroulés


Lundi 15 Octobre 2018


- Dans la nuit de Dimanche à Lundi 15 octobre, des précipitations exceptionnelles ont touchées principalement le nord et le centre du Département de l'Aude engendrant de nombreux débordement de cours d'eau et des inondations importantes. Malheureusement, elles ont provoqué 15 victimes, une centaine de blessés et un grand nombre de sinistrés et des dégâts sur le réseau routier départemental.


Mardi 16 Octobre 2018


- L’organisation contacte, par téléphone, les Mairies, certains propriétaires et les chefs de poste pour évaluer l’état des sentiers et des routes du parcours : Pas de dégâts majeurs (sur la zone GRC). mis à part au Nord et au centre du parcours où quelques doutes sont à lever : notamment sur le Lauquet et la lauquette. Aucun problème sur le sud.

Au cours des contacts téléphoniques avec les mairies, l'organisation demande l'avis des élus sur leur position du maintient ou non de la quatrième édition du GRC. Tous se positionnent pour le maintien, l'évènement donnant de la vie et de l'animation dans les villages traversés.

- Avec l’accord des communes et des bénévoles, la décision de rassurer tout le monde est prise. Une publication en ce sens est postée - cf Annexe - ici

 


Mercredi 17 octobre 2018


- Sans nouvelle de Molières sur l’Alberte, (suite à une coupure d’électricité), l’organisation contacte la mairie d’Arques (base de vie principale) pour leur proposer les départs des Ultras depuis le château permettant ainsi d’éviter Molières.

-   Suite à leur accord, l’organisation contacte une société de transport en commun, permettant ainsi de véhiculer les 600 coureurs : Dans cette configuration, le 168 devient 120 Km, le 100 devient 70, les autres formats restent inchangés.


Jeudi 18 octobre 2018


- Nous appelons le responsable du SDIS pour obtenir son avis sur la situation. Ce dernier avalise oralement les différentes solutions.

Sa réaction a été : « ok pour un départ différé dans le cas au nous n’aurions pas les effectifs suffisants, je me penche sur le planning dès demain »


Vendredi 19 octobre 2018


-   10h : la Préfecture, par l'intermédiaire du responsable des manifestations sportives, nous informe de difficultés de circulation sur le département et accepte nos propositions de démarches pour la sécurisation à savoir : la reconnaissance total(220Km) du parcours, l’utilisation des axes routiers, la création d’une carte interactive à l’attention des accompagnants. Nous convenons de nous tenir au courant.

14h : aucune affirmation de la part de la Préfecture ni du Directeur de la sécurité concernant les zones routières à risques sur notre secteur.  Nous ne comprenons pas le discours.

18h : Un membre de l’organisation se déplace à la mairie de Ladern pour rencontrer le maire et ses habitants. Ils nous assurent que le hameau de Molières est accessible et sera opérationnel pour le GRC.

Seul doute à lever : le passage sur le 2ième pont de Ladern.  


Samedi 20 0ctobre 2018


-   12h40 : Le maire de Ladern nous établit une autorisation complémentaire écrite nous assurant la sécurité et le maintien de la manifestation sur son village. Même le passage sur le pont est garanti pour les coureurs.

Mail du maire ci-joint : ICI

- Les reconnaissances et le balisage sur les sentiers continuent, chaque zone est réellement courue par les bénévoles coureurs.


Dimanche 21 Octobre 2018


La synthèse des reconnaissances de la totalité des parcours engendre l'obligation de trouver une alternative sur deux points:

- le sentier au fond du lac de la Cavayère (Carcassonne) est impraticable, mais une solution est trouvée dans la journée de dimanche permettant de garantir un parcours sécurisé pour l'ensemble des coureurs.

- le pont de Mas des Cours est en partie détruit, une solution de contournement via un passage à gué à l'aval du pont est trouvé permettant le passage des coureurs en sécurité dès le lundi 22 au matin.


Lundi 22 Octobre 2018


- dès le lundi matin le balisage des parcours commencent.

- Le lundi soir, comme prévu et entendu avec la Préfecture, nous avions la possibilité de prendre une décision définitive sur la capacité de l’organisation d’assumer totalement ou partiellement l’événement.

- Le soir même, nous rappelons les pompiers qui nous garantissent « finir le planning » et nous indiquent qu’il y a des difficultés.  Nous aurons une réponse dans la matinée du mardi.

A ce moment, 100% des ravitaillements sont livrés au Dôme ou en cours de livraison dans les villages.


Mardi 23 octobre


4h : la direction de l’association finalise un courrier de synthèse. the management of the association finalizes a summary letter.

- 5h44 : envoi du courrier de synthèse2 pour annoncer et finaliser la continuité de l’événement .

11h : appel de Mr le Directeur de la sécurité de la Préfecture : la discussion reste fermée malgré nos propositions de manifestation partielle et d’une concertation « autour d’une table » afin de présenter les différentes alternatives.

14h42 : Nous recevons un courrier par mail de « demande d’annulation de report » de la manifestation signé par le préfet.

Sur ce courrier, il est bien stipulé que le SDIS ne peut assumer que les jours, le problème se pose pour les nuits. La Préfecture a donc pris seule la décision d’annuler totalement la manifestation.

Le terme « demande d’annulation de report » n’ayant aucune signification pour nous, nous appelons immédiatement la Préfecture pour en comprendre le sens.

- A ce moment, 95% du balisage est effectué 

14h50 : Après 3 appels (sur son portable) au Directeur de la sécurité, sans succès, le Président de l’Association GRC appelle avec un autre appareil. Le Directeur de la sécurité décroche immédiatement mais quand il comprend quel est son interlocuteur, il le met en attente durant 15 mn.

After 3 calls (on his mobile phone) to the Director of Security, without success, the President of the GRC Association calls with another device. The Security Director picks up immediately but when he understands who his interlocutor is, he puts him on hold for 15 minutes.

L’échange téléphonique reste stérile malgré nos alertes concernant :

       - la déception et l’engagement des coureurs,

       - la volonté des communes de maintenir l’événement (écrite),

       - les preuves et les témoignages concernant la sécurisation du parcours,

       - la restriction pour les accompagnants de certains axes routiers amenant aux ravitaillements,

       - nos propositions de maintenir les courses de jours (65km, 40km, 12km),

       - les pertes des retombées économiques liées à la manifestation (réservation hôtels, engagement de partenaires ...)

17h00 : Mme la Directrice du cabinet reprend la discussion et nous contraint à l’annulation de l’événement dans sa totalité, « le 12 40 ou 65 ne sont pas possible ». Les raisons restent inexpliquées à ce jour.

Aucune nouvelle des pompiers.

22h21 : l' Arrêté Préfectoral officiel arrive sur notre boite mail. the Official Préfectoral Order arrives on our mailbox.

Notre responsable communication a tout de suite réagi et nous avons informé les coureurs Immédiatement :

  • Par publication Facebook du 23 octobre 20h ici
  • Par mail (2 000 mails expédié dès 22h07, dernier coureurs informés 6h05) soit 250 mails par heure limite de nos capacités techniques.
  • Par une actualité sur le site ici

Vous trouverez en annexe les courriers vous permettant de comprendre dans sa totalité le déroulement de notre événement.

Nous sommes tous bénévoles de l’association, nous préparons tous le « Grand Raid des Cathares » toute l’année, nous avons fait notre maximum pour que l’événement ait lieu.

Nous n’avions aucun intérêt financier ou humain à annuler les courses, ni à gagner d'attendre un revirement de décision administrative : nous étions prêts, les sentiers étaient largement sécurisés, sachant que des alternatives sont toujours prévues pour ce type d’évènement.

Nous avons redistribué les denrées alimentaires et les 14 tonnes d’eau (prévues pour les ravitaillements) aux mairies de Ladern, de St Hilaire, de Villemoustaussou, de Trèbes et à l’épicerie solidaire de l’Aude. Nous avons cédé gratuitement à l’organisation du Marathon vertical de Fenouillèdes des denrées et de l’eau (40 Km le dimanche), ainsi 200 coureurs ont pu aller courir au sud du département au bas des gorges de Galamus. La ville de Carcassonne par l'intermédiaire de son pôle événementiel et le club de triathlon de Carcassonne ont récupéré eau et denrées. un peu plus dans le détail ici 

Plus de 15 000 € d’eau et de nourriture ont ainsi été offert.

Nous avons démonté, débalisé et rangé durant 4 jours, nous sommes retournés dans nos familles et nous avons repris nos emplois respectifs dès lundi 29/10.

Nous sommes encore abasourdis et déçus par cette décision incompréhensible et nous parvenons pas à surmonter ce qui est pour nous une réelle épreuve. 

Nous publierons dans les prochains jours les modalités d’inscriptions 2019 spécifiques pour les coureurs qui n'ont pu participer au GRC Grand Raid des Cathares 2018 pour cause d'annulation.

Nous espérons vivement que votre solidarité se concrétisera par votre venue massive en 2019.

Vous trouverez les modalités d'inscription 2019 ici

Pièce jointe en annexe  

  1. Publication Facebook du 16 octobre ici

  1. Courrier synthèse du GRC 5h44 23 Octobre 2018  ICI

  2. Autorisation de Ladern pour la traversée du pont endommagé ICI

  3. Mail du maire de Ladern 23 octobre 7h49 ici

  4. Message de soutien du Maire de Serres ici

  5. Sms du Maire de Villardebelle ici

  1. Publication Facebook du 23 octobre ici

  1. Courrier de demande d’annulation de report de la préfecture. ici

  2. Courrier d’annulation de l’événement par arrêté préfectorale. ici

  3. compte rendu responsable parcours centre ici